AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Candidature] Ryellei Ecorcelame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mallory Cheshire
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 22

MessageSujet: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Sam 28 Fév - 16:48


Ryellei
Ecorcelame

Informations administratives
Nom : Ecorcelame

Prénom : Ryellei
Age : Trois cent quarante sept ans

Race : Elfe de la nuit

Lieu de naissance : Mont Hyjal
Date de naissance (Jour/Mois) : 15 Août

Taille : Relativement grande, proche des deux mètres dix

Poids : Maigre, dans les soixante dix kilogrammes

Métier : Druidesse, au service de l'Alliance jusqu'à il y a peu

Caste : Moyenne

FamillePère : Hirion Ecorcelame

Mère : Syllande Ecorcelame

Frère/Soeur : Aucun de connu

Conjoint ou Conjointe : Aucun

Enfants : Aucun

Au sein des BrumesOmbre ou Lumière?  : Lumière

Pourquoi avez vous rejoins Brumes? "On m'a offert un lieu où dormir et je me sent redevable. Je ne peux pas non plus retourner près de l'Alliance alors autant me rendre utile quelque part."

Selon vous, pourquoi l'oméga vous aurait-il choisi? "J'ai beaucoup étudié dans ma vie, je peux certainement apprendre des choses à ceux qui le désirent. Je sais apporter mon soutien durant les batailles, même si je n'en ai pas l'air à la vue de mon physique."

Histoire Les feuilles craquaient sous ses pieds....

Ryellei émergea brusquement de ses pensées, regardant à sa droite et à sa gauche. Rêvasser ainsi finirait par lui coûter la vie si elle n'était pas plus attentive. Soupesant la gourde qui pendait à sa ceinture, elle décida de marquer une pause, s'asseyant à même le sol contre un arbre. Depuis combien de jours était elle en train de marcher dans cette jungle ? Cinq ? Six ? Une semaine ? Plus encore ? Tout était arrivé si vite..

Le passage de la porte des Ténèbres aux côtés de l'Alliance n'avait pas laissé à Ryellei un grand souvenir, ce qui l'attendait à elle et son escouade de l'autre côté, en revanche.. Le chaos, le chaos les avait accueillit en Draenor : De toutes parts des orcs de la Horde de Fer faisaient s'entrechoquer leurs armes avec celle de l'Alliance et de la Horde unies. Les coups de feu sifflaient à ses oreilles, dans un bruit insupportable pour son ouïe bien trop fine. Vite, il fallait avancer, aller vers le front. Ryellei tentait tant bien que mal de suivre ses frères d'armes, une hallebarde dans une main, gardant l'autre pour tenter de se couvrir les oreilles, en vain. Autour d'elle, tout était flou, ses oreilles douloureuses sifflaient au point de lui en faire tourner la tête. Son escouade fut prise à plusieurs reprises à parti par des orcs, plusieurs hommes tombèrent sous les coups, mais rien ne semblait arrêter leur avancé.. Où allaient ils ? Elle l'avait déjà oublié, se contentant de suivre l'uniforme bleu de ses frères d'armes.  "Les docks ! Nous devons aller prêter main forte sur les docks !" entendit-elle le chef hurler alors qu'ils continuaient à courir. Peu à peu, Ryellei perdait du terrain sur ses camarades, la Hallebarde bien trop lourde pour elle, la frêle elfe de la nuit. Alors que les combats défilaient autour d'elle, elle aperçut du coin de l’œil un Tauren tomber comme une masse, abattu d'une seule balle par un orc vêtu de noir se tenant en hauteur. Un instant d'inattention de trop, Ryellei se pris le pied dans dieu sait quoi, trébuchant et s'étalant sur les pierres qui pavaient le chemin. Alors qu'elle relevait la tête pour crier dans la direction de son escouade, déjà à plusieurs mètres devant elle, elle vit une étoile de fer s'écraser entre elle et eux. L'explosion en elle même n'atteint pas Ryellei, mais l'onde de choc la projeta lourdement en arrière.
Ryellei repris connaissance quelques instant plus part, au bruit assourdit d'une balle qui s'écrase contre le sol de pierre près d'elle. Relevant la tête, elle l’aperçu, l'orc était toujours là, et désormais c'était elle qu'il visait. Prise de panique, il ne fallut qu'un instant à l'elfe pour trouver son seul moyen de survie : Non loin d'elle se tenait l'Orée de la jungle. Bondissant sur ses pieds, Ryellei pris la fuite à une vitesse surnaturelle, sans même se rendre compte qu'elle avait pris la forme d'un cerf, ce qu'elle n'avait jamais su faire à aussi vite. Mais peu importe, son instinct de survie avait pris le dessus sur toute autre forme de pensée, et avant même que l'orc ait pu la mettre en joue, Ryellei avait atteint les premiers arbres. Accroupie contre un arbre, reprenant ses esprits en même temps que son forme d'elfe, la druide sentit alors un frisson lui parcourir l'échine, alors qu'un nouveau son infernal parvenait à ses oreilles. Ryellei n’oublierait certainement jamais la terreur qu'elle ressenti en regardant au de-là des arbres, de là d'où elle venait, alors que la Porte des Ténèbres s'effondrait avec fracas au loin, le portail se fermant aussitôt et avec lui tout espoir proche de revoir Azeroth. C'est alors que lui vint la constatation suivante : Elle venait de perdre son escouade, son monde natal, et sa hallebarde. Il fallait désormais faire un choix, retourner sur le front avec pour toute arme une dague et mourir, ou s'enfoncer dans la jungle seule, en espérant survivre.



Et c'est ainsi que Ryellei s'était retrouvée là, au beau milieu de cette sombre jungle à boire le peu d'eau qu'il restait dans sa gourde. Comment avait elle tenu aussi longtemps d'ailleurs ? N'avait elle pas bu pendant plusieurs jours ? L'avait elle remplie près d'une rivière ? L'état de choc avait effacé tous ces détails de la mémoire. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle avait marché d'Est en Ouest, du moins pensait elle, se couchant en même temps que le soleil au creux d'une branche dans les hauteurs d'un arbre, ou sous les racines à l'abri des regards et des prédateurs. La jungle semblait moins dense depuis peu, différente, moins intimidante peut-être. Mais l'elfe ne s'y trompait pas, cela restait un territoire hostile, et il lui faudrait être prudente. A chaque instant autour d'elle, des ombres se déplaçaient, faisant craquer les branchages au dessus d'elle et foulant l'humus. Mieux valait ne pas savoir de quoi il s'agissait, peut-être que si elle les ignorait, les ombres l'ignoreraient aussi.. Elle repris sa marche, la gourde un peu moins pleine mais la gorge un peu moins sèche, bien que son ventre lui commençait à gronder.
Le lendemain, la faim se fit de plus en plus pressante : L'Alliance n'avait pas prévu que ses soldats devraient survivre plusieurs jours voir plus sans ravitaillement, et depuis le passage du Portail Ryellei n'avait rien mangé, si ce n'est la pauvre ration qu'on leur avait donné "Au cas où". Oh la jeune druide avait bien croisé des plantes et des fruits, de formes et de couleurs différentes, ce n'est pas ce qui manque dans une jungle, mais elle n'était pas assez bête pour s'y laisser tromper. Dans un monde inconnu comme celui-ci, manger le moindre de ses fruits pourrait très bien lui coûter la vie, au prix d'une lente agonie. Elle s'était donc fait une raison, détournant le regard de la moindre tentation colorée, certainement sucrée et juteuse... Elle avait bien tenté de trouver de petits animaux, mais cette jungle était le territoire de chasse de bien d'autres prédateurs, bien plus effrayants qu'elle, et ses recherches avaient donc été vaines. Et son ventre protestait chaque heure un peu plus. La tête de la jeune femme tournait de plus en plus, ses jambes tremblant, vacillant : La jungle pourrait bien être son tombeau finalement. Bientôt, elle s'écroulerait pour ne jamais se relever, pour ne faire plus qu'un avec la faune qui l'entoure, nourrissant de son corps la faune et la flore et... Et finalement elle l'aperçu : Au beau milieu d'une clairière, à quelques mètres devant elle, une énorme créature gisait sur le sol, morte. Morte de quoi ? Qu'elle importance, au moins elle n'aurait pas à lui courir après, ou à l'affronter avec sa pauvre dague. Ce qu'elle apprendrait plus tard être des Hache-bec se tenait sur la créature, arrachant joyeusement des morceaux de chair. Avec leur bec immense, les oiseaux auraient pu sans soucis déchiqueter l'elfe si frêle, mais par chance les oiseaux semblaient partageurs et s'envolèrent docilement à sa vue. Ryellei avait toujours eu un don avec les animaux, les plantes ne lui obéissaient qu'avec le recours de la magie mais les animaux eux, avaient toujours eu tendance à l'apprécier. Alors qu'elle découpait rapidement un morceau de viande  sur la carcasse, un drôle de souvenir vint à l'esprit de la druidesse. Comment en était elle arrivé là ? Hyjal semblait déjà bien loin..

Hyjal, voilà un lieu qu'elle n'avait pas vu depuis peut-être... Une centaine d'années ? Oui, cela devait faire une centaine d'année. Née Ecorcelame, fille de Syllande Ecorcelame sa mère et de Hirion Ecorcelame, Ryellei était née d'une famille qui, d'aussi loin que les gens de la tribu dont elle était originaire se souvenaient, n'avait engendré que des druides. C'est tout naturellement qu'arrivé en âge d'apprendre, Hirion se mis en tête d'apprendre à sa fille les arts druidiques. Mais très vite, la très jeune fille sembla montrer des talents... Inférieurs à l'attente de ses parents. Pour des raisons mystérieuses, la jeune fille ne parvint pas à maîtriser le changeforme comme ses parents, incapable de revêtir l'apparence d'autres choses qu'un oiseau, parfois d'un cerf. La fillette semblait bien plus apte quand il s'agissait de manipuler la nature à sa volonté, faisant pousser des ronces ou conjurant des vents agressifs pour se défendre. Mais ces dons là n'étaient pas du goût de ses parents, non : "Nous défendons la nature, nous ne nous servons pas d'elle. Nous sommes ses servants, pas l'inverse" disaient ils, reniant à Ryellei ce qui semblait pour l'instant être son seul talent en tant que druide. Elle viendrait plus tard à penser que se battre pour la nature et avec la nature, était aussi un moyen de la protéger, mais pour l'heure son père refusait de lui en apprendre plus sur le sujet, l'obligeant à profiter du passage d'autres druides du Cercle Cénarien dans la tribu pour tenter d'en apprendre un peu plus. Ses capacités de changeforme ne semblant pas s'améliorer, son père décida par dépit de lui apprendre à soigner en tant que druide. Et à son plus grand bonheur la jeune fille semblait très bien s'en tirer, soignant sans mal les entailles qu'il faisait dans les arbres dans un premier temps, puis sur lui même. Mais Ryellei elle ne vivait pas cela si bien : Chaque fois qu'elle soignait, elle était prise d'un profond sentiment de malaise, comme si quelque chose dans ce qu'elle faisait était mal. Quelque chose en elle lui criait d'arrêter, et à chaque entraînement elle était un peu plus hésitante à prodiguer les soins qu'il lui était demandé. Elle n'en parla à personne, cherchant de son côté la cause de son malaise, et vint un jour où la jeune druidesse décida purement et simplement d'arrêter de s'entraîner, et de ne plus jamais soigner.
"Si tu te refuses à exploiter tes dons Ryellei et à faire honte à notre famille, alors tu devras partir." avait dit sa mère la regardant avec un air déçu qui lui brisait encore le cœur à ce jour. La même journée, Ryellei avait fait ses affaires, sans dire au revoir à personne, personne ne lui parlait plus depuis qu'elle semblait refuser sa position de druide de toutes manières, et elle partit. Pendant des dizaines et des dizaines d'années, elle résida à Darnassus, vivant de l'hospitalité de ses pairs et de petits travaux : Tantôt elle aidait les uns à dresser les animaux, tantôt elle travaillait auprès de couturières de la ville. Pendant son temps libre, elle discutait avec le plus de monde possible, surtout les druides, apprenant de leurs expériences et de leurs aventures. Très vite, elle eut envie d'en savoir plus, et elle finit par prendre le bateau vers Hurlevent. Continuant à vivre de petits travaux, elle profita alors de son temps libre pour se plonger dans les nombreux livres trouvés pèle mêle dans la ville, ingurgitant toutes les histoires possibles, apprenant de toutes les cultures qui passaient à sa portée. Plus de deux siècles passés à l'écart du monde à Hyjal semblaient avoir éveillé quelque chose dans la jeune elfe : Ryellei avait envie d'apprendre, sur elle, sur le druidisme, mais aussi de découvrir le monde. Puis un jour une rumeur vint à elle : Des expéditions étaient menées par l'Alliance vers la Pandarie. La Pandarie, voilà un endroit sur lequel les livres ne l'avaient pas renseignée ! La jeune druide n'était pas bien forte, mais elle était agile, et puis l'Alliance ne pouvait pas dire non à un soldat de plus, non ? Ryellei fut belle et bien recruté, mais elle du subir des entraînements au combat comme elle n'en avait jamais connu, des douleurs dans tout son corps comme elle n'en avait jamais vécu... L'entraînement avaient peut-être duré deux mois, peut-être trois, mais même pour une elfe destinée à vivre plusieurs siècles de plus, cette poignée de mois avaient semblé être des années de tortures, et son corps était resté aussi maigre.. Finalement, son escouade parti vers la Pandarie, et elle y resta un an, côtoyant les Pandarens chaque jour, apprenant tout ce qu'elle pouvait d'eux, sans jamais montrer le moindre signe de désintérêt. Le temps après cela paru bien plus long et ennuyeux, jusqu'au jour fatidique où son escouade fut à nouveau envoyée en terrain inconnu : En Draenor.

Enfin, un ultime coup de dague vint à bout des derniers nerfs qui retenaient la viande sur la carcasse de la créature. Aussitôt, la jeune femme couru se cacher à l'ombre des arbres, son butin en main. Malheureusement, Ryellei se rendit très vite compte d'une chose : Elle ne pouvait pas allumer de feu et faire cuire la viande, non seulement car elle n'avait pas de quoi, mais surtout car cela risquerait d'attirer l'attention sur elle, si jamais des orcs venaient à se trouver dans les parages.Elle se fit une raison : il faudrait manger la viande crue. Ryellei déglutit longuement, avant d'arracher un morceau de viande avec ses dents. La viande était visqueuse, sanglante dans sa bouche, et extrêmement difficile à mâcher. Son "repas" n’atteint jamais son ventre, le goût et la texture horrible lui firent tout recracher sur le sol devant elle, et la jeune druidesse se mit à vomir le peu que contenait encore son estomac, à savoir la bile.
Cette nuit là, la druidesse ne trouva pas le sommeil, la faim lui faisant presque perdre la raison. Elle se mit à déambuler dans la jungle, ne faisant plus attention à la direction qu'elle prenait, ne faisant plus attention aux milliers d'yeux qui l'entouraient, dans le noir..S'arrêtant régulièrement tant la fatigue l'accablait, s'appuyant à chaque fois sur l'arbre le plus proche, Ryellei sentait ses forces la quitter en même temps que ses capacités à raisonner correctement. Elle finit par trébucher dans la nuit, jurant à haute voix. Regardant ce qui l'avait fait tomber cette fois, elle découvrit deux cadavres familiers : Il s'agissait de deux Draeneis, habillés de cuir clouté et armés d'une arme d'hast chacun. En les fouillant elle trouva des vivres, enfin ! Parmi eux des fruits qu'elle avait déjà vu plusieurs fois, et elle se réjouissait déjà de savoir que finalement elle ne mourrait peut-être pas de faim.
Dévorant avidement tout ce qu'elle pouvait, à genoux près des deux cadavres sans même se soucier de leur présence, elle ne se rendit pas compte qu'elle était observée, jusqu'à l’instant où elle reçu un puissant coup de pied dans l'estomac.
Le coup l'envoya rouler plusieurs mètres plus loin, où elle s'écrasa, au sol. Devant elle se tenaient deux orcs de la Horde de Fer, tous deux armés d'un fusil avec une baïonnette. Ils s'approchèrent d'elle, riant devant l'elfe chétive qui gisait au sol. Était-ce comme cela qu'elle allait mourir ? Comme une idiote qui avait été aveuglée par sa faim ? Une larme coula le long de sa joue, alors qu'elle se mettait à implorer frénétiquement, dans un premier temps Elune et les esprits de la Nature, puis de désespoir  la Lumière et toutes les divinités dont elle avait entendu parler de lui venir en aide. Un des orcs se mit à la viser, ne s'approchant pas par précaution en voyant la dague à sa ceinture, il était sûrement déjà trop tard pour qu'un miracle se produise. Et soudain...
Soudain, à travers les feuillages une lumière surgit : Venant de loin au sud, un gigantesque halo lumineux semblait s'étendre dans le ciel, émettant une lumière intense, surnaturelle. Les deux orcs durent se cacher les yeux, aveuglés par la lumière, mais Ryellei elle... Ryellei sentit un formidable fourmillement parcourir tout son corps, la faim avait disparu, l'épuisement aussi. Comme portée par ce qui lui paraissait être un miracle, elle se redressa, se servant de sa force retrouvée pour faire appel à la nature, communiant plus que jamais avec celle-ci, et ainsi projeter par la force d'un vent incroyable le premier orc  plusieurs mètres au dessus du sol contre un arbre, l'empalant sur une branche tant la force était grande. Dans un élan de courage, elle se saisit ensuite d'une des armes d'hast au sol et se jeta sur le second. Un coup de feu retentit dans toute la jungle, son écho se propageant sur des kilomètres. Quand le silence revint finalement, seule la druidesse était encore debout, l'orc lui était étendu au sol, son fusil à ses côtés, sa tête un peu plus loin.
Déjà, les forces qui avaient emplies Ryellei commençaient à se dissiper, mais la jeune druidesse pris quelques instants malgré tout pour remercier toutes les divinités qu'elle avait imploré auparavant, de peur d'offenser son sauveur si elle venait à l'oublier. A genoux au sol, la jeune femme sentit quelque chose couler le long de ses côtes. Voyant sa main couverte de sang après l'inspection, elle compris que la balle l'avait bien touché. A son grand dam, elle ne senti pas de plaie de l'autre côté : la balle était toujours à l'intérieur. Se calant contre un arbre, une branche entre les dents, Ryellei pris une grande inspiration, avant de plonger ses doigts dans la plaie, à la recherche du morceau de fer. Entre ses dents, le bâton peinait à ne pas rompre, et la jeune femme pleurait désormais ouvertement, le visage blême et figé dans une grimace. La douleur était insupportable et provoquait un puissant bourdonnement dans les oreilles de la pauvre elfe, quand finalement elle réussit à extirper la balle. Rampant sur le sol, Ryellei fouilla tant bien que mal les draeneis et l'orc au sol, sans pour autant trouver quoi que ce soit qui puisse servir pour les premiers secours.. Elle roula sur le dos, regardant la canopée au dessus d'elle, cherchant un moyen de se sortir de se cauchemar. Devrait-elle rompre sa promesse ? La druidesse s'y refusait, mais plus encore elle se refusait à mourir... Les minutes passèrent alors que l'elfe cherchait une alternative dans sa tête, sachant pertinemment que si d'autres orcs étaient proches, il ne leur faudrait pas longtemps pour trouver l'origine du coup de feu. Finalement, elle porta ses mains à sa blessure, et se mit à implorer la Nature de lui venir en aide. Très vite, elle sentit l'énergie venir à elle, alors que ses mains se mettaient à émettre une douce chaleur. Sa plaie se fit moins douloureuse, mais la jeune femme ressentit la même sensation lugubre qu'elle avait ressenti bien des années avant, se crispant alors que la magie était à l’œuvre, pâle d'avoir enfreint ses propres règles. Non loin, alors que les soins étaient en cours, un bruit se fit entendre : Quelque chose venait de tomber du haut d'un arbre.
Ryellei pris une arme d'hast et tout ce qu'elle pouvait sur les trois cadavres, le deuxième orc étant bien trop haut dans l'arbre pour être accessible, et se mis à marcher pour s'éloigner au plus vite de ce lieu qui risquait de bientôt grouiller d'orcs de la Horde de Fer. Elle marcha jusqu'à ce que la lune au-delà des feuillages ne soit plus visible et que le soleil soit sur le point de se lever, avant de se cacher de toute lumière, dans le creux des racines du plus gros arbres qu'elle pu trouver et dormir un peu. Dès la nuit suivante, elle se mis à marcher vers le sud, là d'où la lumière semblait être venue. Quoi que ce soit, quelque chose l'avait sauvé là-bas, elle en était persuadée, et persuadée aussi elle était de trouver là-bas quelqu'un pour l'aider. La plaie n'était plus, mais elle restait cependant désagréable, comme un bleu, la druidesse ayant refusé de prolonger les soins plus longtemps. Finalement, au prix de plusieurs semaines de marches, Ryellei finit par s'extirper de la jungle, marchant encore pour au moins une semaine de plus, avant d'atteindre la source de la lumière : La vallée d'Ombrelune.

[HRP : Un texte un peu long je sais, j'ai voulu raconter beaucoup de choses, et au final je suis resté plutôt vague pour ne pas écrire un roman complet.. Je ne pense pas avoir fait de contresens loristique, mais un édit est toujours possible si jamais vous en trouvez. Mes excuses d'avance à ceux qui vont tout lire, une cellule d'aide psychologique est ouverte au besoin. ]


Caractère Parfois un peu tête en l'air, toujours curieuse, Ryellei est une elfe de la nuit facile à vivre et ouverte aux autres. Modeste, elle a du mal à accepter les compliments et a tendance à douter d'elle et de ses capacités. Il n'est pas facile de l'énerver, et elle n'est globalement pas rancunière. Elle aura peut-être tendance à se faire oublier, n'ayant pas un caractère explosif, mais saura se montrer présente en cas de besoin.

Informations PVEClasse : Druidesse

Spécialisation : Restauration

Question de sélection Milice Epsilon


Informations IRLVotre age : 19 printemps
Vous êtes joueur de Wow depuis :  Jouant de façon irrégulière  depuis la pré Cataclysme (pendant un ou deux mois avant la sortie de Cataclysme) sur serveur officiel, j'ai ensuite joué à Wotlk et Cataclysme sur serveur privé, come back sur serveur officiel depuis fin Novembre. Donc environs... 5 ans, je crois.

Avez vous d'autres personnages ? :  Oui (ma rerollite n'a aucune limite)

Vos autres guildes / anciennes ou actuelles :  Aucune

Le cas échéant, pourquoi l'avoir quitté ? :

Comment avez-vous entendu parler de Brumes ? : Via Myra et Tharegor, que je connais en dehors de WoW.


Informations EN JEUVos horaires approximatifs de connexion : Potentiellement tout le temps à partir du Jeudi midi jusqu'à Dimanche minuit, toutes les après-midi (passé 17h le Lundi et Mardi), et tous les soirs jusqu'à minuit minimum.

Vous êtes plutôt RP seulement/PVE/PVP :  RP, je me met beaucoup au PvE ces derniers temps, j'aimerai encore plus le PvP si j'avais un peu plus de skill.
Votre expérience en RP (guilde, solo, depuis...) :  Précédemment joueur RP sur GW2 pendant deux ans, plusieurs guildes sur cette période. Plusieurs mois de flottement entre mon RP sur WoW et GW2, mais je ne devrai pas trop avoir perdu la main !

Vos envies et attentes chez nous : Le RP bien sûr ! Et puis l'expérimenter le jeu en guilde pour la première fois sur WoW, participer aux events, et pourquoi pas aux raids si on veut bien de moi. A long terme, si je me sent à l'aise avec le RP, j'aimerai organiser de petits évents sans autre prétention que passer un moment sympa et rire un bon coup !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naethelas
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 22
Localisation : Dans le vent

Fiche Roleplay
Grade: Murmebrume
Compétences: Acclimatation Naturelle
Rêve: Vivre en paix.

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Sam 28 Fév - 18:38

Bonjour, bonsoir à toi!

Alors voyons voir çaaaAAAAAAHHH!

Ok. *souffle un bon coup* c'est long. Mais c'est très bien écrit, très complet.

SAUF QUE! (Et oui, tu ne pensais pas t'en tirer comme ça aussi facilement, si? SI?!)

Malheureusement, tu as effectivement fait quelques petites erreurs de lore. *voix de commentateur de foot* Quel dommaaaaage!

Premièrement, les druides n'étaient originellement qu'exclusivement masculins. Les druides femmes sont une chose assez récente qui date de peu de temps avant Wow vanilla (ha-ha-ha). Cependant, il est possible qu'une femme elfe de la nuit ait pu choisir de se diriger vers les arts druidiques avant cette période mais c'est très exceptionnel et plutôt mal vu dans la société Kal'Dorei.

Ensuite, Darnassus est une ville également plutôt récente. Elle a été fondée peu de temps après la création de Teldrassil (là encore, peu de temps avant wow vanilla (rappelle toooiii). Avant ces événements, je ne crois pas qu'il y avait vraiment de capitale, si ce n'est Astranaar en Orneval qui est un des plus gros foyers de population Kal'Dorei.

Voilà voilà, ce sont les deux seules erreurs que j'ai pu relever et malgré cela, de ce que j'ai pu voir de toi en jeu lors d'event RP, tu sembles être un joueur très motivé et avec qui j'ai pu prendre plaise à RP :)

Je donne donc un avis positif de sous officier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Cheshire
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Sam 28 Fév - 18:45

Merci pour les précisions ! J'ai encore un peu du mal avec la timeline par moment, je vais modifier ce passage de l'histoire dans la soirée, histoire de mieux coller au lore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tharegor Rysur
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 245
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 26

Fiche Roleplay
Grade: Murmebrume
Compétences: Pêche au gros
Rêve: Découvrir All blue ? (hem)

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Lun 2 Mar - 22:12

Yop ici,

J'aime la présentation et l'écrit, pour ma part. Je ne suis pas totalement partial vu que je te connais hors WoW, m'enfin voilà. Hormis les détails évoqués par Daerdir (et parce que je connais mal le RP Kal'Dorei hein ...), ce sera un +1 pour moi quand tu auras rectifié les détails, rien que pour le temps prît pour faire tout ça proprement et la spontaénité. (Quoi ? Critères useless ?)

Bonne chance, Dame Daerdir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naethelas
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 22
Localisation : Dans le vent

Fiche Roleplay
Grade: Murmebrume
Compétences: Acclimatation Naturelle
Rêve: Vivre en paix.

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Lun 2 Mar - 22:35

Ca y est, c'est officiel. Vous êtes tous conviés pour le mariage qui aura lieu le 25 Juin 2015!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vireit
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 26/12/2014
Age : 19
Localisation : tours

Fiche Roleplay
Grade: Brume
Compétences: La forge de l'argent
Rêve:

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Mar 3 Mar - 20:26

Maitre daerdir est déjà passé par là et et tout les points on était abordé.

Ta candidature est très complète et agréable à lire.

Même si tu es une elfe je te un +1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Mar 3 Mar - 21:02

Bonjour !

Rien à rajouter sur ce qu'a dit Daerdir, qui est l'un des plus calé dans le lore elfique !
J'ai relevé les mêmes points ainsi qu'un de plus qui m'a faite pas mal sourire à vrai dire.

Ton elfe a "trois centre quarante-sept ans", et nous avons une autre candidature simultanée, où l'elfe a également "347" ans. Ca a complètement fait tilt dans ma tête, mais je trouvais ça justement drôle à vrai dire.

En tout cas, je suppose que je n'ai pas besoin de préciser que tu as mon approbation pour nous rejoindre, ayant rapidement déjà joué avec toi en RP. Nous ne pouvons pas douter de tes compétences déjà connues ! Là... Ce n'est pas une question de préférence/connaissances, mais une question de réel ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Myra Favor
Lumière modo
Lumière modo
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 20

Fiche Roleplay
Grade: Formebrume
Compétences:
Rêve: Ne plus rien perdre de ce qu'elle a acquis

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Mer 4 Mar - 16:42

Myra va demander à faire partie des témoins !

Plus sérieusement, les points à aborder l'ont été. J'aime l'écriture et je suis plutôt contente de voir un récit relatant -entre autre- l'arrivée en Draenor, il y en a peu. Bon, je ne suis pas totalement objective, mais... justement, te connaissant, je sais que tu trouveras parfaitement ta place parmi nous. +1 de la Lumière, wesh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malkrean
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 1755
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 30

Fiche Roleplay
Grade:
Compétences:
Rêve:

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Jeu 5 Mar - 19:33

rien de plus a ajouté le texte et long très long mais j'ai tout lu et franchement a part les détails donner par notre daerdur national rien a redire

+1 de tonton malk malk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Ombre modo
Ombre modo
avatar

Messages : 2013
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 24

Fiche Roleplay
Grade: Marchebrume
Compétences:
Rêve: Changer le Monde

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Jeu 5 Mar - 21:31

Salut.


J'ai le grand plaisir de t'annoncer que tu es admis au sein de la guilde. Quand seras tu disponible pour ton recrutement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Cheshire
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Jeu 5 Mar - 22:00

Salut !

Je serai disponible demain dès l'après-midi et toute la soirée, et tout le week-end en fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Ombre modo
Ombre modo
avatar

Messages : 2013
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 24

Fiche Roleplay
Grade: Marchebrume
Compétences:
Rêve: Changer le Monde

MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   Jeu 5 Mar - 22:02

Ok !

Je prendrais contact avec toi demain soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Candidature] Ryellei Ecorcelame   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Candidature] Ryellei Ecorcelame
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brumes :: Lieux de rencontres :: Recrutement-
Sauter vers: