AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tynoga Cardan-de-Thorium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andaryel
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 27/05/2015
Age : 42
Localisation : sud de la France

Fiche Roleplay
Grade: Parangon
Compétences:
Rêve: Voir redécoller l'Exodar, mais sans poursuivants à sa poupe.

MessageSujet: Tynoga Cardan-de-Thorium   Lun 24 Oct - 17:01


   
Tynoga
Cardan-de-Thorium

   
Informations administratives
   Nom: Cardan-de-Thorium

   Prénom: Tynoga

   Âge: 38 ans

   Race: Gnome, sexe féminin

   Lieu de naissance: Gnomeregan, maternité du silo n°4, travée 12-A.

   Date de naissance (Jour/Mois): 4ème jour de la sixième lune

   Taille: 90 cm, 94 cm avec des bottines à talons mi-haut. Etre grande aide à accéder aux meubles de classement.

   Poids: 22 kilos. Les plats en sauce et le pain viennois sont tellement délicieux...

   Métier: Mathématicienne. Au quotidien, experte-comptable, fiscaliste, un peu juriste.

   Caste: Haut fonctionnariat

   
FamillePère: Everiok Cardan-de-Thorium

   Mère: Nolesia Fière-Clavette

   Frère/Sœur: frère : Solenion Cardan-de-Thorium (frère ainé)

   Conjoint/Conjointe: aucun

   Enfants: aucun, mes objectifs professionnels sont prioritaires.

   
Au sein des BrumesOmbre ou Lumière ? Lumière, mais cette question concerne vos combattants, non ?

   Pourquoi souhaitez-vous rejoindre la milice ? Je suis fourrier, c'est-à-dire comptable et intendante des armées. M'étant portée volontaire pour servir l'Alliance, j'ai été affectée dans des unités de la marine, un transport de troupes, une frégate, un sous-marin, et un cuirassé. Après une décennie de service sur et sous la houle, j'aspire à ne plus subir le mal de mer et à trouver une stabilité géographique.

Le peuple gnome étant une grande famille, j'ai appris le décès de Phillibert Ridoir-vrillé. Je fais dont acte de candidature pour un poste administratif, comptable et financier.

   Que lui apporteriez-vous ? Hmmm... les bienfaits d'une comptabilité analytique qui déterminera les postes de dépenses et de recettes que l'état-major pourra optimiser ? A moins que vous ne préféreriez baisser le montant de vos taxes ? Connaissant le fonctionnement des corps d'armée, je peux vous aider à défendre votre société militaire privée devant les tribunaux civils ou administratifs en cas de "bavure" de vos soldats.  

   
Histoire

Dès l'enfance, j'ai réalisé que les machines sur lesquelles s'enthousiasment mes concitoyens étaient des réalisations tape-à-l'oeil. Des colifichets moins sophistiqués que la seule machinerie digne d'intérêt : la société, la civilisation. Dit autrement : un gyrocoptère auto-stabilisé ou un sous-marin à intelligence artificielle semblent des pinacles en terme de complexité. Mais ils ne sont guère plus qu'un tournevis en comparaison d'un pays, avec ses lois, ses flux commerciaux et financiers, ses représentations politiques... Nous appuyant sur les lois du monde physique, nous avons bâti ces machines. Franchissons une étape, découvrons les lois du vivant et de l'esprit, déduisons-en la meilleure façon de gouverner, et érigeons une belle civilisation.

Mais pour ne pas fonder nos efforts sur des postulats erronés, il faut des outils intellectuels fiables, pour bien penser et bien mesurer. D'où mon goût précoce pour la logique et les mathématiques.
A 16 ans, je démontrais la conjecture de Norzala Segment-Creux, qui supposait l'existence d'une infinité de nombres premiers de la forme (n² + 1) dans l'ensemble des nombres entiers.

L'envie de visiter le monde est apparue au même moment que la nécessité de gagner ma vie. J'ai cherché un métier avec du voyage, de la sollicitation intellectuelle, et qui soit suffisamment rémunéré. Mon oncle m'informa d'un fait : la marine de l'Alliance avait besoin de gnomes aptes à se faufiler dans les coquerons et sous les épontilles. Tous les corps de métiers gnomes étaient recherchés, du cuisinier au soudeur en passant par les intendants. Mon dossier fut retenu, je quittai Nouvelle-Brikabrok sous une pluie battante, paradoxalement effrayée par l'immensité du monde et exaltée par les futures découvertes. S'ensuivit six long mois de classes militaires à l'école navale de Hurlevent, abrutissants et éreintants. Plus d'une fois je faillis jeter l'éponge, mais les camarades gnomes surent m'aider à vaincre le mal du pays. Le soutien d'un ami, Suiza Grand-Chanfrein, fut inestimable. Il me donnait ses parts de nourriture, prenait mes tours de garde, couvrait quelquefois mes erreurs. Il a disparu en mer à bord du destroyer "Flamme de Kharanos", sa première affectation...

A l'issue de la formation, j'obtins mes premiers galons d'intendant. Je ne pouvais mieux espérer, tenue éloignée des 50° d'une salle des machines ou de l'entraînement des vibro-épéistes d'infanterie. Je passe rapidement en revue mon C.V.
- An 25 - intendante de seconde classe du transport de troupe "Loyauté tangible" (des efforts ont du être faits pour la gestion des stocks de médicament) ;
- An 27 - intendante de première classe de la frégate "Second-Maître Cochrane" (je leur ai fait découvrir les lignes crédit-débit notées avec des couleurs différentes) ;
- An 29 - intendante de première classe du sous-marin "Pinceur X2", sous l'excellent commandement du capitaine draeneï Glovaal ;
- An 32 - Commissaire (grade d'enseigne de vaisseau) sur le cuirassé "Daelin Portvaillant" ;
- An 36 - Fin de ma période d'engagement, grade de lieutenant de vaisseau.

Cette dernière affectation a été intéressante mais très exigeante. Techniquement, avec la paye de 570 membres d'équipage. Mentalement, car la vie à bord était difficile. Ce cuirassé, premier de sa série, avait de nombreux défauts allant du manque de hamacs/banettes aux ballasts d'eau douce qui rouillaient et rendaient l'eau imbuvable... Tout cela rendait l'ambiance du bord difficile.


   
Caractère Mes qualités : travailleuse, soucieuse de vérité et de précision, j'ai un excellent esprit d'analyse, et de l'intuition (c'est important en mathématiques, autant que la rigueur). Pour les défauts, on m'a reproché de manquer d'humour, mon métier m'a donné l'habitude d'être autoritaire.

Si vous voulez connaître mes loisirs, je fais de la broderie sur coussins et de la gnomographie. Je collectionne d'ailleurs les objectifs et lentilles d'appareils gnomos. J'ai de très belles images de la faune océanique, prises depuis les hublots du Pinceur X2.


   
Informations PVEClasse : Si je devais me battre pour défendre ma vie, cela serait au tournevis ou à l'aiguille à tricoter. Plantés dans les reins ou le genou de l'agresseur.

   Spécialisation: Eviter le conflit en se cachant ou en fuyant. Je rêve du jour où la violence sera un monopole d'un état mondial.


Nota bene : c'est la présentation d'un nouveau perso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tynoga Cardan-de-Thorium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brumes :: Lieux de rencontres :: Recrutement-
Sauter vers: