AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Thorfrid Rugvild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edelwalt Arildson
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 06/04/2014
Localisation : Baie-du-butin

Fiche Roleplay
Grade: Executeur
Compétences: Négociation, éloquence, alchimie,...
Rêve:

MessageSujet: Thorfrid Rugvild   Mer 16 Avr - 17:09


Thorfrid
Rugvild

Informations administratives
Nom : Rugvild

Prénom : Thorfrid.

Age : 41 ans.

Race : Humain.

Lieu de naissance : Austrivage.

Date de naissance (Jour/Mois) : 26 Février, An -8 avant l'ouverture de la porte des Ténèbres.

Taille : 1.85 m.

Poids : 90 kg.

Métier : Chasseur.

Caste : Roturier.

FamillePère : Kundarr.

Mère : Myrth.

Frère/Soeur : Deux soeurs : Fay la plus âgée, Hedda la plus jeune.

Conjoint ou Conjointe : Veuf et sans partenaire à l'heure actuelle.

Enfants : Un garçon du nom de Thoradin.

Au sein des BrumesOmbre ou Lumière?  : Je pencherais plus vers la Lumière.

Pourquoi avez vous rejoins Brumes? Pour répondre à la convocation d'Oméga, qui se faisait de plus en plus insistante.

Selon vous, pourquoi l'oméga vous aurait-il choisi? Pour mon honnêté, mon courage, mon ingéniosité et mon dévouement.

Histoire  
  Thorfrid banda son arc et tira. Kling ! Sa flèche heurta un rocher non loin de la bête. L’ours se retourna, surpris, puis chargea le jeune homme.  Pris  de panique, ce dernier se figea. Deux traits  vinrent se ficher dans le flanc de la masse féroce. L’ours continua sur quelques mètres puis s’affaissa, agonisant. Kundarr, le père de Thorfrid, émergea de derrière les fourrés et mit un terme aux souffrances de l’animal.
- Jamais que j’t’ai dit,  bourrique ! Jamais qu’tu restes planté là comme un tréant qui prend racine. La chasse c’est tu tires, tu bouges, tu retires, tu rebouges. 
- Ouep p’pa, c’était ma faute, il était de dos, mais j’l’ai raté…, bredouilla Thorfrid.
- Bah, faudrait qu’tu t’entraînes un peu plus sur le mannequin d’paille à côté d’l’auberge. Allez viens, on rentre fiston. Pis bon, on l’a eu, on est sauf, c’est l’principal, pas vrai m’sieur Nesingwary ? Haha !
Thorfrid sourit. L’humour de son père réussissit à l'apaiser, même si quelques instants plus tôt il avait frôlé la mort.
   Le jeune homme de seize ans et son père rentrèrent tous les deux dans leur foyer d’Austrivage, là où les attendait le reste de la famille.
- Salut là d’dans ! Comment ça va les filles ? Votre frère a failli servir de goûter à un grizzly des collines. M’enfin rien de grave, j’ai réussi à sauver un bras, histoire que vous ayez un souv - !
La main dodue de sa femme le percuta à l’épaule.
- Hé ! Ça fait mal…, se plaignit-il.
- On ne plaisante pas sur c’genre de choses, compris, grand benêt ? Maintenant, tous à table, sinon j’réveille Gul’dan !


   Le calmar grillé n’était pas le plat préféré de Thorfrid. Malgré tout, il en ingurgita une assez grosse quantité en prévision du voyage du lendemain puis alla se reposer ; ils partiraient peu après l’aube. Une fois par mois, depuis qu’il était apte à assister son père,  il accompagnait celui-ci lors de la traversée des montagnes d’Alterac afin de vendre venaisons et peaux. Lors du chargement des denrées Thorfrid complimenta son père : les viandes étaient parfaitement conservées et la vente allait être fructueuse à n'en pas douter. Ils se hissèrent dans la vieille charrette familiale ; baptisée Pétunia la Grincheuse pour une obscure raison de roue mal huilée, puis prirent la route pour Alterac et Strahnbrande.
   Kundarr encouragea Ernest le poney et ils s’engagèrent sur la route longeant Moulin-de-Tarren dans la fraîcheur matinale. Ils saluèrent des amis paysans en passant près de la bourgade.
Quelques lieues  avant d’atteindre la chaîne de montagne d’Alterac, ils aperçurent trois individus vêtus d’armure en cuir, qui les interpellèrent. Thorfrid remarqua qu’un chariot barrait la route, un peu plus loin.
- Vous là-bas ! Vous ne pensiez pas passer sans payer la taxe, j’espère ?
- Comment ça ? Quelle taxe ? répondit Kundarr, méfiant.
- La taxe qui vous donne le droit de passer ce col en vie, pardi !, ironisa le mécréant de tête.
- Ecoutez, messieurs. Nous somme d’honnêtes gens, il est hors de ques-
- Oh ferme-là ! T’as vu ça, Clark ?, aboya  l’homme, en se tournant vers son acolyte. C’est le quatrième de la matinée qui ouvre sa gueule !  C’est l'chef qu’à dit qu’ça serait plus rentable ici, hein ?, cracha-t-il. Conneries ! Forcément, depuis que môôôôseigneur est dans son manoir à tout déléguer à tout le monde, il a oublié c’que c’était le terrain. En plus, le Syndicat a une meilleure réputation à Arathi, on était moins emmerdés ! Bon écoute le paysan, soit tu payes, soit on vous saigne tous les deux, c’est clair comme ça ?!, explosa-t-il, tirant sa dague au clair.
Plusieurs instants s‘écoulèrent avant que l’agresseur se rende compte de son erreur, il jura, puis articula lentement : « Si vous répétez à qui que ce soit ce que je viens de dire… Maintenant, envoyez l’or ! »
Craignant pour leurs vies, Kundarr se délesta de quelques pièces d’or, toujours sous la menace de la dague.
Le père et le fils reprirent leur route hâtivement après que les bandits eurent libéré un passage pour la charette, qui reprit laborieusement sa route sur le chemin de montagne.
- C’genre de salopards là d’vraient être pendus !, s’époumona Thorfrid.
- Tais-toi donc ! s’indigna son père, en lui tapant l’arrière de la tête. Crie un peu plus fort, pour qu’ils t’entendent !
- D’accord, pardon., s’excusa Thorfrid, puis il reprit. Mais que fais la garde ?
- En effet, y sont pas là, mais c’est pas si simple qu’ça fils. D’puis que ces saletés d’orcs ont été boutés hors de nos terres et qu’notre bon roi Terenas il a voulu emprisonner les survivants au lieu d’les exécuter, bah beaucoup de seigneurs sont pas d’accord… Apparemment y’a des p’tits soulèvements qui s’sont déclarés, alors la garde elle est là-bas pour éviter qu’notre fier royaume il éclate en mille morceaux, tu vois ?
Kundarr fit un clin d’œil à son fils et lui donna une tape paternelle sur l’épaule.
- Moi j'comprends pas la décision du roi. Les orcs nous ont attaqués, c’est nos ennemis, ils méritent de crever dans leur puanteur ! Au lieu d’ça on doit payer des impôts supplémentaires pour nourrir ces chiens comme y’en a à Fort-de-Durn !
- C’est pour rester humain, fiston. Si on agissait comme eux, à tuer tout le monde, on vaudrait pas mieux.
Thorfrid resta pensif quelques instants. «Peut-être, mais j’déteste autant les voleurs qu’les orcs!»
   La vente ne fut pas aussi bonne qu’à l’accoutumée. Les habitants du château d’Alterac et de Strahnbrande paraissent alarmés et préoccupés. La milice parcourait les ruelles, arborant des armures dépouillées du blason de l’Alliance de Lordaeron. Lors du chemin du retour, les chasseurs ne croisèrent personne sur leur route.
   Une semaine plus tard, ils apprirent que Thoras Trollemort régent d’Alterac, ainsi que d’autres seigneurs, s’étaient détachés de l’Alliance de Lordaeron; tous furieux du décret du roi concernant les prisonniers Orcs. A compter de ce jour, Kundarr et son fils n’allèrent plus en Alterac, préférant vendre leur marchandises en Arathi ou à Menethil, même si la pression du Syndicat allait croissante et que le trajet était plus long.
   Après plusieurs mois, la nouvelle qu'Alterac était devenu le théâtre d’une guerre intestine parvint à Austrivage. Trollemort avait été assassiné. D'infâmes ogres et le Syndicat se disputaient les ruines de la cité. Les courriers parlaient d’une attaque d’une tribu de sauvages sur Fort-de-Durn, mais des gardes cerclaient la zone et il était interdit de s’en approcher.

   
   De longues années passèrent, les rares voyageurs parlaient d’une étrange épidémie se répandant, au Nord…. Les communications avec l’extérieur se firent de plus en plus rares, Thorfrid se demandait ce qui se passait dans le royaume.  Les garnisons cantonnées en Arathi n’en savaient pas plus que lui et les nains de Menethil avaient leurs propres ennuis, au Sud.
   Les impôts augmentaient, les innombrables taxes du Syndicat n’arrangeaient rien. Il fallait que son père chasse tous les jours pour gagner autant d’or qu’avant, car la viande se vendait moins cher que quelques années plus tôt. Thorfrid quant à lui était responsable de la vente quotidienne des denrées.
    Un jour d’automne brumeux, l'homme d'une trentaine d'années conduisait Pétunia avec pour seul compagnon le fidèle poney familial. Avant de prendre la route pour le port de Menethil, il décida d'aller jeter un œil du côté de Moulin-de-Tarren. Cela faisait plusieurs semaines que personne n'avait eu des nouvelles de la bourgade. Il réussit bientôt à discerner les foyers au sud du village, quand son sang se glaça. Il entendit des hurlements et vit des corps décharnés massacrer les villageois. La scène lui parut floue, tout se passait si rapidement. Il ne put rien faire, il n’était pas armé et encore moins soldat. Devant ce chaos, il fit demi-tour et partit aussitôt prévenir Austrivage. De retour au village, il s’aperçut que de nombreux gardes étaient arrivés entre temps et les nouvelles tant attendues du Nord avec eux. L’énigmatique épidémie était, selon les dires, une maladie qui ramenait les cadavres à la vie, créant une armée destinée tout anéantir sur son passage. Cette malédiction s’était jetée sur le Nord de Lordaeron comme une bête affamée et les forces de l’Alliance tentaient d’endiguer sa progression.
   La rumeur voulait qu’Arthas, le fils de Terenas lui-même, fût parti en quête d’une arme capable de repousser cette armée et de mettre fin au Fléau.

   Plusieurs années s’écoulèrent, durant lesquelles la garde protégeait les citoyens d'Austrivage. Des escarmouches et des batailles avaient régulièrement lieu. Thorfrid et Kundarr  y prenaient part de temps à autre en y exerçant leur talent à distance ; bien qu'ils essayaient au mieux de nourrir les soldats et de contribuer à l’effort de guerre la plupart du temps. Thorfrid bouillonait lors des combats, l'idée de rendre aux mort-vivants la monnaie de leur pièce le galvanisait. Un jour, se dit-il, il deviendrait soldat et combattrait la félonie pour que d'honnêtes paysans comme sa famille ou les habitants de Moulin-de-Tarren puissent vivre en paix.Une sorte de routine s’installa, malgré l’effrayante tournure des événements. Au fil des ans, Thorfrid finit par chasser seul ; laissant à son père vieillissant des tâches moins dangereuses au village.
   Un jour, un étrange visiteur arriva à Austrivage. C’était un brillant ingénieur gnome qui cherchait du fer afin de mener à bien ses projets. Depuis le début de la guerre le métal était prioritairement confié à l’armée. Ce courageux gnome avait donc décidé d’aller chercher le sien lui-même. Il fit une offre qui se répandit rapidement dans le village : cinq pièces d’or en échange d’un guide vers quelques coins regorgeant du fameux métal. Thorfrid finit par se porter volontaire et le conduisit à une vieille caverne visiblement abandonnée, qu’il avait repéré en chassant avec son père quelques années plus tôt. L’air y était lourd et vicié, il y était difficile d'y respirer. La pénombre ambiante entravait l’exploration. Ils finirent par s’adosser à un rocher, prenant quelques instants pour reprendre leur souffle. Soudain ils entendirent un hurlement guttural et une bête imposante chargea. Le gnome fut percuté, puis projeté au plafond. Le petit homme retomba, heurtant violemment le sol de la caverne. Thorfrid eu le temps de délivrer deux traits dans le monstre, avant d’être à son tour emporté par la puissance de la charge. Une douleur rampa dans sa cage thoracique. Il leva les yeux et vit la bête avancer vers lui, implacable. Un éclair de lumière engloba le yéti. Ce dernier s’effondra. L’ingénieur s’était relevé et avait eu le temps d'énoncer les mots d’incantation d’un sort destructeur. Ils n'étaient que superficiellement blessés et décidèrent donc de terminer l’exploration de la grotte avant de repartir pour le village. Le gnome avait récupéré une grande quantité de minerai et il était visiblement ravi du résultat. Huit pièces d’or tombèrent dans la paume de Thorfrid. Ce dernier sourit, reconnaissant.
   L’ingénieur resta quelques temps au village afin de construire une étrange machine. Le jeune chasseur l’observait occasionnellement, pour tuer le temps. Au fil des jours, il fut pris d’un intérêt croissant pour l’activité du petit homme et finit par proposer son aide à la construction de l’invention. Thorfrid aida l’ingénieur et développa une véritable passion pour son métier. Ce dernier lui enseigna les bases d’ingénierie et ils se lièrent d’amitié. Le gnome finit par repartir une fois son invention achevée, faisant promettre à Thorfrid de lui rentre visite s’il passait à proximité de Forgefer.    
   Quelques mois plus tard, lors de l’anniversaire de Thorfrid, Kundarr offrit à son fils un fusil en sombrefer, avec une crosse en bois des Carmines. Depuis le passage du visiteur, Thorfrid était obsédé par les bidules en tout genre et bricolait même ses propres inventions. Voyant le cadeau, le chasseur laissa tomber son arc et se saisit de sa nouvelle arme. Le bois était doux, mais ferme. Le contact de la crosse était un délice et Thorfrid alla l’essayer sur une biche un peu plus tard dans l’après-midi. Le coup de feu retentit. Il imagina dans son esprit tous les mécanismes et engrenages constituant l’arme se mouvoir, produisant un cliquetis exaltant. Il aimait cela. Un bruit sec, une sorte de petite explosion, précédé par le son du mécanisme qui s’enclenche, clic… clac… BAM ! C’était un vrai bonheur et c’était un cadeau de sa famille. Jamais il ne devrait l’égarer, pensa-t-il.


   La nouvelle de la corruption d’Arthas parvint à Austrivage. Il avait tué son propre père, précipitant la chute du Royaume de Lordaeron. L’Alliance siégeait maintenant à Hurlevent.  Toute une armée de soldats d’élite furent envoyés en Norfendre, continent où Arthas, devenu le nouveau roi-liche, s’était réfugié. Un appel aux armes fut lancé. Thorfrid, du haut de ses trente-cinq ans, avait voulu y répondre mais il choisit de rester dans son village pour s’assurer du bien-être de ses parents, de ses sœurs et de son enfant. Thoradin, son fils, était né quelques années plus tôt de son union avec Marguerite. La femme mourut en couche et Thorfrid en eu le cœur brisé ; malgré cela, son chagrin se dissipa au fil des ans grâce à la joie de vivre de son fils.

   Au bout de plusieurs années, Arthas fut vaincu et le fléau repoussé. Les contreforts d’Hautebrande pouvaient alors redevenir un endroit paisible. C’était sans compter ces chiens de Réprouvés. Ils lancèrent une offensive majeure sur Austrivage, forçant les habitants à évacuer d’urgence. Thorfrid et sa famille se réfugièrent aux Maleterres de l’Ouest ; la zone était en train d’être reprise par l’Alliance et le besoin de paysans se faisait ressentir.
   Ils arrivèrent donc au camp du Noroît et se firent allouer une maison ainsi qu’un lopin de terre. Kundarr n’avait aucune expérience en culture, c'est pourquoi il demanda les conseils d’un paysan venu de la Marche de l’Ouest.  Ce dernier était arrivé aux Maleterres pour la même raison que la famille de Thorfrid : il n’avait plus de chez lui et désirait tout reconstruire loin des malheurs qui l’avait touché. Par la suite, Thorfrid et sa famille firent la connaissance de Tryss et Beleth, une apprentie druidesse et son maître, tous deux membres du Cercle Cénarien. Ces derniers leur fournissèrent des graines purifiées et les aidèrent à fertiliser les terres anciennement corrompues. Thorfrid et la druidesse passèrent de longues soirées à discuter et ils devinrent proches au fil des mois.
   Depuis l’attaque des Réprouvés sur Austrivage, le jeune chasseur était la proie d'étranges manifestations: des rêves et des voix le tourmentaient. Il n’y comprenait pas grand-chose. A chaque réveil, quand il ouvrait ses yeux pour la première fois après une nuit de sommeil, il voyait Hurlevent et la forêt d’Elwynn. Il ressentait ensuite une sensation viscérale de s’y rendre, puis plus rien. Pris d'un doute, il décrivit sa vision au paysan de la Marche de l’Ouest, ce dernier affirma que cela ressemblait à une peinture de la célèbre capitale. C’était insensé, jamais Thorfrid n’y avait mis les pieds. Il parla de son inquiétude à son père.
- Alors, que dis-tu d'tout ça ?, demanda le jeune chasseur.
- Alors là… Il va falloir t’faire exorciser par un paladin, j’ai entendu dire qu’ils frappaient à plusieurs reprise sur les orteils afin d'expier la corr-
- C’pas marrant. Ça me fout vraiment les pétoches toute cette histoire !, le coupa Thorfrid.
- Oui oui, eh bien... Moi j’connais pas grand-chose au destin, mais mon p’tit doigt m’dit que si ce truc te pousse à aller là-bas, c’est pas pour rien. En plus, t’es presque tout jeune fils !, il s’esclaffa. Profites-en pour voyager par-ci par-là, avant d’être tout fatigué comme moi ! R’garde moi ça, soixante-deux ans et j’ai du mal à chasser un raton-laveur…, blagua-t-il.
Quelques jours plus tard, après avoir consulté Tryss , qui lui conseilla de répondre à ce qu'elle croyait être le destin , Thorfrid se décida à partir.  Il annonça lors d'un dîner avec sa famille qu'il partirait pour Hurlevent à la prochaine lune : «Fay, tu es la plus âgée de mes sœurs, je compte sur toi pour prendre soin de Thoradin pendant mon absence », dit-il en ébouriffant les cheveux de l'enfant.
   Les visions s’intensifièrent et le chasseur parvint à distinguer un mot au sein du brouhaha inintelligible des ses visions : « Epsilon ».  Il profita du mois qu’il avait devant lui pour aider sa famille à s’installer dans leur nouvelle chaumière ; il construisit également une machine révolutionnaire. Parfois sans trop comprendre comment, il avait assemblé une sorte de gros coffre en acier, remplis de bidules tournant et vrillant, permettant de retransmettre le son vers une coiffe en thorium et vice-versa. Ce casque ressemblait à un bol retourné, surplombé de divers gyrotransects, pyrotrucs, bidulchoses. Il en était infiniment fier et s’en servirait pour communiquer avec sa famille pendant son voyage.


   Le jour du départ arriva, Thorfrid embrassa toute la troupe et loua un griffon. Direction, la glorieuse capitale des Humains ! Il était très enthousiaste à l’idée de ce périple. Malgré cela, le trajet lui sembla horriblement long. Il fit escale à Forgefer où il alla rendre visite son vieil ami gnome, puis il loua une chambre à l’auberge de la ville. Le lendemain, il reprit sa route à dos de griffon bien que ses fesses lui firent horriblement mal..
    Il arriva à destination pendant la nuit et se pressa à l’auberge du quartier des commerçants pour s’y reposer en échange de quelques pièces d’argent. Il passa une excellente nuit. Il remarqua que le lit était bien plus confortable que chez les nains : les plumes d'oie sont naturellement plus moelleuses que les dalles de granit, n'est-ce pas ?, se dit-il. Il se leva peu après l'aube et visita la capitale.  « Magnifique », pensa-t-il. La grandeur du royaume des Hommes se dressait devant lui. Il s'assit sur un banc près des canaux et contempla la ville et ses habitants. il désirait s'en imprégner, s'en souvenir. Il vit passer un garde et profita de l’occasion pour lui demander ce qu’il savait à propos d'une « Epsilon» dans la forêt d’Elwynn.
« Epsilon ? Non désolé, je connais rien de ce nom là. » Thorfrid insista. « Aah, vous voulez parler de « l'armée » d'Epsilon, des mercenaires qui combattent le mal et tout l'tintouin ? Vous voulez plutôt dire cette bande d'ivrognes qui écument les auberges, qui s'battent soit-disant pour le bien dans le monde, mais surtout pour celui d'leur porte-monnaie, hein ? Hé, j'vais vous dire, pour vaincre ils sont plutôt performants quand ils ont affaire à une pinte d'hydromel ; après pour les démons, les grands méchants tout ça tout ça j'suis pas bien sûr. Ha ha ha, tous fêlés qu'ils sont ! Quoi ? Ne m'lancez pas ce regard, on a beau avoir très peu de renseignements sur eux, ma mère m'a toujours dit que j'avais un talent pour repérer les ivrognes incapables.  Comment ça juger à la va-vite ?, le garde marqua une pause et fronça les sourcils. Vous insinuez que je fais mal mon travail ?! Ecoutes-moi bien Môssieur l'paysan, si tu veux pas finir aux fers, t'as intérêt à changer d'attitude sur-le-champ. Jamais un cul-terreux dans ton genre ne remets ma parole en question, compris ? Bien. » Il marqua une pause. « Ces soiffards se baladent parfois du côté de Comté-de-l'or, il me semble. Attends à l'auberge et peut-être que tu finira par tomber sur eux.» le garde partit, visiblement contrarié. Thorfrid bouillonnait. Il se décida à aller vider un ou deux verre d'eau de vie de prune pour se calmer. « Sacré couillon  c'ui-là ! » grogna-t-il. Il paya l'aubergiste et se dirigea vers la sortie.

      Thorfrid traversa le quartier des commerçants. Il remarqua le marchand de fromage, qui était sur le pas de la porte de son magasin et hurlait à travers la rue « Mesdames et Messieurs ! Aujourd'hui dégustation gratuite ! Entrez donc, ça ne mange pas de pain ! Ha ha ha ! ». Il prit quelques instants pour goûter un fromage du Loch Modan, qui était d'ailleurs absolument délicieux, puis il reprit sa route à travers la vallée des rois. Thorfrid contempla les statues puis fila vers Comté-de-l'or. Une fois arrivé au village, il entendit des éclats de voix provenant de l'auberge « Jenna, apportes donc une pinte à chacun des ces braves d'Epsilon! Et c'est la maison qui offre!». Il voulut entrer, mais hésita. Qu'allait-il leur dire ? Qu'il rêvait d'Epsilon, qu'il avait des douleurs aux entrailles lors de ces visions et que cela le terrifiait ? Et qu'auraient-ils à lui répondre ? C'était des mercenaires après tout, pourquoi aideraient-ils un cinglé qui entendait des voix ? Il passerait pour le dernier des sots auprès de ces gens, ou pire, peut-être finirait-il rôtissant sur un bûché avant la fin de l'après-midi. De plus, le « couillon en armure » avait mentionné l'armée d'Epsilon... Thorfrid n'était qu'un chasseur, certes il avait aidé la garde d'Hautebrande contre les réprouvés pendant quelques années, mais ce n'était pas un soldat de métier. Cependant, c'était surement l'occasion tant attendue de combattre le mal en Azeroth et de se battre pour que des drames comme ceux de Moulin-de-Tarren et d'Austrivage ne se reproduisirent plus, pensa-t-il. Soudain, le chasseur tressaillit. De nouveau, il ressentit cette sensation viscérale au fond de ses tripes, l'incitant à s'engouffrer dans le bâtiment. Dans un sursaut de courage, Thorfrid refoula ses doutes et entra dans l'auberge.

Caractère Impulsif, aimant, courageux (même s'il le ne le sait pas vraiment), rancunier, honnête.

Informations PVEClasse : Chasseur

Spécialisation : Précision/Maîtrise des bêtes (pour PvP)

Informations PVECode de recrutement : Validé


Informations IRLVotre age : 22 ans

Vous êtes joueur de Wow depuis : 6 ans  

Avez vous d'autres personnages ? :  Oui. Thianath, Lutraki et Eyonti.

Vos autres guildes / anciennes ou actuelles : Ordo Xenos, une guilde que j'ai formé avec ma fiancée et mon beau-frère il y a un mois quand nous avons repris notre abonnement WoW.  

Le cas échéant, pourquoi l'avoir quitté ? :  Je désires la quitter avec mon Chasseur car le RP m'attire depuis longtemps.  

Comment avez-vous entendu parler de Brumes ? :  Par les annonces sur le canal Commerce des capitales.


Informations EN JEUVos horaires approximatifs de connexion :  Très variable, bien que souvent en fin d'après-midi et soirée.

Vous êtes plutôt RP seulement/PVE/PVP :  Disons que je suis plus PvP, mais j'aimerais découvrir le PvE  

Votre expérience en RP (guilde, solo, depuis...) : Aucune, zéro, nada, rien. Mais j'ai hâte de m'y essayer!  

Vos envies et attentes chez nous : Trouver des camarades de beuverie, de la convivialité, plein de bisous, des raids éventuellement et une initiation au RP  



Dernière édition par Thorfrid le Ven 18 Avr - 13:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naethelas
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 22
Localisation : Dans le vent

Fiche Roleplay
Grade: Murmebrume
Compétences: Acclimatation Naturelle
Rêve: Vivre en paix.

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Mer 16 Avr - 19:34

Raaaaaaaah Tu n'as pas idée à quel point je suis frustré! C'était presque parfait! PRESQUE! C'est tellement insignifiant et en même tellement gros que ça me brise. Ça me rend tellement malade, j'en ai envie de pleurer D:

Je m'explique:

J'ai adoré ton histoire, vraiment, c'est très très bien écrit, t'as une bonne connaissance du Lore et j'étais captivé par ton texte.

Jusqu'à ce terrible moment où tu as commencé à parler de Brumes. Normalement (arrêtez moi les anciens si je dis une connerie), Brumes est connue du monde sous le nom d'Epsilon. Uniquement Epsilon (si si, n'hésitez pas à me taper dessus si je dis une connerie). Ensuite, et là je suis sûr, personne en dehors d'Epsilon ne connait l'Oméga, et encore moins un garde à moitié pété.

Donc voila, c'est le seul et UNIQUE reproche que j'avais. Le reste est juste parfait. Tu as droit à un +1, non, deux, cinq, dix!

PS: Je me rends compte en écrivant ces lignes que j'ai l'air un peu méchant, ce n'est pas le cas. Je suis juste frustré que tu passes à ça d'un truc parfait. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody
Lumière modo
Lumière modo
avatar

Messages : 1041
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 24

Fiche Roleplay
Grade: Formebrume
Compétences: High Kick Sabot; Helmet Home Run
Rêve: Savoir qui elle est.

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Mer 16 Avr - 20:14

Contrairement à mon ami Daerdir, je ne pense pas que le parfait existe, et que par ailleurs, la quantité n'est pas synonyme de qualité. Mais ça c'était une pique pour son joli minois de druide ^^

En revanche, pour toi, l'histoire est bien ficelée, on voit que tu connais bien le lore, que ton rp est travaillé et ça fait plaisir à voir. La candidature est bien remplie, tout est idéal à mon sens. C'est du bon boulot, bref je vais pas te lécher plus que ça, tu as compris où je voulais en venir.

Passons aux reproches

"Pourquoi avez vous rejoins Brumes? Pour répondre à l'appel d'Oméga, qui se faisait de plus en plus insistant." L'Oméga n'appelle pas, il vient te chercher.

Et oui bordel de dieu, d'une personne ne connaît l'histoire de l'Oméga et de Brumes normalement, enfin y'aura toujours des débats mais pour ma part c'est clair, c'est impossible qu'on t'en parle comme ça. Et notre lieu de rendez vous ce n'est pas Comté-de-L'or mais Morteveille. Et quand bien même on passe nos soirées à Hurlevent souvent quand c'est pour taverner un coup !

Si tu changes cette partie là, qui du coup comme le souligne Daerdir ternit un peu le tableau, en effet on peut t'accepter largement. Pour le coup je te donne une mention spéciale car partir de rien et arriver à ça c'est magnifique. Ah oui, un autre point, ton nom me dit quelque chose, ne m'as-tu pas déjà contacté par le passé ? Parce que sinon je suis devin car j'ai vu ton nom hier et je me suis dit que tu devais être un bon rpiste à l'instinct...

Je t'offre donc malgré la petite partie qui va pas mon +1 bien mérité, et l'oméga sait qu'il est difficile à avoir mon +1 parfois...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/edensky
Edelwalt Arildson
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 06/04/2014
Localisation : Baie-du-butin

Fiche Roleplay
Grade: Executeur
Compétences: Négociation, éloquence, alchimie,...
Rêve:

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Mer 16 Avr - 21:05

Je m'excuse pour les petites erreurs à propos de la lore de la guilde, en effet il était un peu bête de ma part de parler de cette façon de Brumes sans m'être renseigné au préalable ^^ . Je vous voyais souvent dans Elwynn en tapant /who Brumes, je pensais donc que vos quartiers étaient dans cette zone. Je corrigerai ça dans les jours à venir!


Melody a écrit:
. Ah oui, un autre point, ton nom me dit quelque chose, ne m'as-tu pas déjà contacté par le passé ? Parce que sinon je suis devin car j'ai vu ton nom hier et je me suis dit que tu devais être un bon rpiste à l'instinct...
J'avais contacté Sylléna il y a environ deux semaines pour lui poser nombre de questions sur le RP, car je m'étais rendu compte que je savais à peine ce que c'était, en particulier sur un MMO.
Sinon j'avais échangé quelques boutades à propos de poissons avec Argonat sur le /2, hier. Mais sinon il ne me semble pas t'avoir contacté ^^.

D'autre part, je n'ai pas trouvé d'endroit dans la candidature pour le signaler, mais je compte continuer ce récit avec les moments RP que je passerai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrhio
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 23
Localisation : ΘΞþξ - Mars

Fiche Roleplay
Grade: Marchebrume
Compétences: Myrhio
Rêve: Myrhio

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Mer 16 Avr - 23:28

Quelle superbe histoire ... de ... d'un .. d'un chasseur ... humain d'1,85 mètre !
Heu ... j'ai aimé la ligne 14 ... et la 17 aussi ... quels passages ... intéressants !

Bref, tu m'as l'air plus motivé que moi alors ça doit valoir mon +1 malgré ton énorme handicap ... de ne pas être GNOME INGENIEUR !

(Ps: J'ai lu toute l'histoire )



(Pps: Non je ment, juste la ligne 14 et 17)




(Ppps: Non ... même pas ces deux lignes je .... i'm a terrible person !)




(Pppps: Mais t'a l'air sympa et c'est ça que j'évalue avant tout)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ylira
Ombre
Ombre
avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 15/07/2011

Fiche Roleplay
Grade: Murmebrume
Compétences: Les arts occultes et leur théorie
Rêve: Elle ne le sait pas elle-même

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Jeu 17 Avr - 13:09

Le texte est super pour quelqu'un qui n'a jamais JdR, et même pour quelqu'un qui en aurait l'habitude d'ailleurs... Je suis très satisfait personnellement, n'oublie pas de modifier le point de lore qui a été soulevé et tout sera niquel.

Donc pour moi c'est un grand +1. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unthoïz Pourpreglace
Ombre modo
Ombre modo
avatar

Messages : 1054
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 26
Localisation : Agneau Assassiné

Fiche Roleplay
Grade: Formebrume
Compétences: Combat à monture & Ultime attaque
Rêve: Une chope toujours pleine.

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Jeu 17 Avr - 14:58



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thescita Ysus
Ombre
Ombre
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 17/11/2013

Fiche Roleplay
Grade: Formebrume
Compétences: Régénération Sanglante
Rêve: N'en a plus aucune idée

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Jeu 17 Avr - 19:52

Salutations, et merci d'avoir postulé chez nous !
Beaucoup de retard sur les postulations récentes alors j'en profite pour amener mon grain de sel ici avant le verdict

Franchement, j'ai adoré le texte, c'est vraiment prenant, surtout comme l'a dit Nerok/Tinaëlle pour quelqu'un qui n'a jamais fait de JdR, tu as bien saisi la chose et a su former une histoire qui sait à la fois rester simple et très intéressante, avec des personnages attachants et qui ont tous leur importance finalement, et ça se sent ^^
Le lore est exploité mais bien utilisé en plus, se concentrant sur les impacts qu'avaient les situations d'époque sur la famille elle-même, et c'est cool happy

Donc un gros +1 pour ma part, le seul bémol ayant déjà été soulevé par Daerdir, je ne le rappellerais pas ;p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edelwalt Arildson
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 06/04/2014
Localisation : Baie-du-butin

Fiche Roleplay
Grade: Executeur
Compétences: Négociation, éloquence, alchimie,...
Rêve:

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Ven 18 Avr - 2:13

Voilà, j'ai changé les quelques problèmes en rapport avec les Brumes, Oméga et tout l'tintouin comme dirait ce brave garde d'Hurlevent !
Par contre, j'ai conservé Compté-de-l'or comme lieu de rencontre, le garde ne dit plus que c'est votre lieu de rendez-vous, mais juste que vous y passez de temps à autre :).

Normalement je n'ai rien oublié. N'hésitez pas à me dire s'il reste des problèmes dans le récit, je me ferai un plaisir de les corriger  :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Riverwind
Lumière modo
Lumière modo
avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 25
Localisation : Hurlevent

Fiche Roleplay
Grade: Tissebrume
Compétences:
Rêve: Tant que mes enfants seront saufs, c'est tout ce qui compte.

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Ven 18 Avr - 6:02

Unthoïz Pourpreglace a écrit:


My réaction :




Bonjour, je me présente ! Je suis Flora Riverwind, créature de rêve, noble d'Hurlevent, mage du Kirin'Tor, sous-officier, mère à plein temps et déesse du monde, de la science et surtout, de la mode.

Alors la tout à été dit, mais je te tire mon chapeau, mais quelle candidature agréable à lire ! Quelle candidature avec du détails ! Quelle candidature ou l'on sent les émotions quand on lit l'histoire !

J'adore.

Tu mérites mon fameux et très attendu :

+1 de qualité supérieur.


Vraiment, j'aime beaucoup.


De plus : La tenue par rapport aux personnages va très bien, oui oui ! J'aime beaucoup (Via Avatar, OUI ! Je commente les tenues à longueur de journée !) même si je vois pas encore les bottes tiens !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edelwalt Arildson
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 06/04/2014
Localisation : Baie-du-butin

Fiche Roleplay
Grade: Executeur
Compétences: Négociation, éloquence, alchimie,...
Rêve:

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Ven 18 Avr - 10:42

Flora Riverwind a écrit:
La tenue par rapport aux personnages va très bien, oui oui ! J'aime beaucoup (Via Avatar, OUI ! Je commente les tenues à longueur de journée !) même si je vois pas encore les bottes tiens !

*Thorfrid prends la pose timidement*



Voilà m'Dame, vous aviez d'mandé à voir mes bottes... Bon elles sont pas resplendissantes hein, mais ça tiens l'coup au fil des ans c'est du bon cuir ça, pis bon j'aime bien celles-ci elles prennent pas l'eau.
Bah... quoi ? Fais toujours un sale temps dans l'Nord vous savez, ça patauge dans la gadoue deux jours sur trois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naethelas
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 22
Localisation : Dans le vent

Fiche Roleplay
Grade: Murmebrume
Compétences: Acclimatation Naturelle
Rêve: Vivre en paix.

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Ven 18 Avr - 13:07

JACK! SI TU M'ENTENDS TU RAMÈNES TES FESSES SUR CE POST TOUT DE SUITE ET TU VALIDE CETTE CANDIDATURE!

TOUT. DE. SUITE. NOW. IMMEDIATAMENTE. INMEDIATAMENTE. SOFORT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Riverwind
Lumière modo
Lumière modo
avatar

Messages : 416
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 25
Localisation : Hurlevent

Fiche Roleplay
Grade: Tissebrume
Compétences:
Rêve: Tant que mes enfants seront saufs, c'est tout ce qui compte.

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Sam 19 Avr - 1:27


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naethelas
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 22
Localisation : Dans le vent

Fiche Roleplay
Grade: Murmebrume
Compétences: Acclimatation Naturelle
Rêve: Vivre en paix.

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Sam 19 Avr - 2:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malkrean
Lumière
Lumière
avatar

Messages : 1755
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 30

Fiche Roleplay
Grade:
Compétences:
Rêve:

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Sam 19 Avr - 12:07

Unthoïz Pourpreglace a écrit:


recrache son porto ( la boisson prefferer de Malk :P)


Oh le con ! Unthoiz a la refonte raciale tu nous la refait j'adoooooore xD

non plus sérieusement j'aime beaucoup ta fiche ton histoire est bien il y a un tas de détails et c'est tout simplement super ^^ histoiquement y a pas de faute

la seule chose qui me dérange c'est
Citation :
Pour répondre à la convocation d'Oméga, qui se faisait de plus en plus insistante.

malheureux tu a tout gacher ! l'oméga ne convoque pas les futur membres ( et encore moins via des visions ) le recrutement ce fait via les officier ou Jack lui même ( avec menace de mort si tu accepte pas, mais c'est un détail x) )

donc tu a mon +1  gold de vieux poulpe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Ombre modo
Ombre modo
avatar

Messages : 2013
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 24

Fiche Roleplay
Grade: Marchebrume
Compétences:
Rêve: Changer le Monde

MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   Dim 20 Avr - 15:24

Salut a toi !


Merci pour l'intérêt que tu portes a la guilde Brumes. Une candidature de grande qualité, et je t'en félicite pour un nouveau.


Tu es donc admis dans la guilde ! Quand seras tu disponible pour ton recrutement en jeu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thorfrid Rugvild   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thorfrid Rugvild
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brumes :: Lieux de rencontres :: Recrutement-
Sauter vers: